The Mesa Times
Freitag, Vendredi 05 mai 2000
 
Remise en question de la sécurité après une série d’accidents!

Après un nouvel accident dans le centre de recherches de Black Mesa, les autorités ont fait appel à une commission d’enquête pour contrôler les installations de sécurité.

 
Nouveau-Mexique . Nouveau-Mexique : un nouvel accident grave s’est produit ce Lundi coûtant la vie à une personne. Un escalier s’est effondré de 4 mètres de haut, laissant en dessous un homme de 45 ans, Walter P, qui est décédé des suites de ses blessures. Les causes du drame n’ont pas encore été identifiées. Les autres personnes ont-elles miraculeusement échappées au drame. Cet incident ne fait que détériorer l’image du centre de recherche, déjà fort entaché par un drame d’une gravité semblable datant d’il y a 3 semaines. Quelques temps auparavant un incendie s’est en effet déclaré dans un entrepôt, lequel abritait des caisses de produits toxiques qui, au contact des flammes, se volatilisèrent causant la mort de 3 employés. La commission d’enquête étatique contrôle actuellement l’état des bâtiments des zones des niveaux 2 et 3, qui le cas échéant, devront fermer si besoin est.

« Il est inconcevable pour nous de mettre en danger la vie de nos employés à cause de défaillances des systèmes de sécurité. Ce serait faire preuve d’irresponsabilité ! » a déclaré un membre de l’administration de Black Mesa. Les semaines précédentes ont été difficiles sur le point de vue financier. En effet l’administration vient de débloquer des fonds pour le financement d’un nouveau projet « Top Secret » (le montant est resté inconnu) et ces dépenses inutiles de remise à niveau viennent alourdir le budget de l’entreprise, ce qui gêne considérablement les scientifiques dont les travaux se voient retardés pour cause de financement . Rien que les coûts d’éclairage de Black Mesa s’élèvent à environ 1 Million d’Euros !
Le pire reste cependant la menace de fermeture de certains laboratoires et installations, ce qui entrainerait la suppression de plusieurs centaines de postes au sein du complexe.
                                                               (kmG)

Mentions légales | Déclaration de protection des données